Avaruus

Avaruus est un jeu de rôle futuriste où de nombreux périples vous attendent!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aly'z Edya

Aller en bas 
AuteurMessage
Aly'z Edya

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 01/03/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
35/35  (35/35)

MessageSujet: Aly'z Edya   Sam 1 Mar - 23:28

Nom: Edya

Prénom: Aly'z

Âge: 23 ans

Planète: Iswara

Classe: Mentaliste


Le récit d'une vie dissimulée: Depuis le début, ce n'était qu'une mascarade. Dès l'instant où la lumière a frappé mon frêle visage, j'ai su que le déguisement deviendrait les fondements de mon âme et que le reste ne serait que parjure.

Je suis née durant l'une des pires tempêtes qu'a connu Iswara, une tempête d'une telle violence que ma naissance ne passa pas guère inaperçue. Une grande partie du village s'était entassée dans la petite maisonnette pour assister au commencement d'une autre gitane. Le village n'était pas vraiment ancien, mais les Waras qui y vivaient, c'étaient fait une raison depuis longtemps et se considéraient comme une classe appart, une classe plus évoluée, les Gitans.

C'est étrange de considérer que l'on peut être plus évolué, en naissant sans pouvoir mental comme les Waras d'origine. Mais au fil des années, ils s'étaient conditionnés à penser qu'ils étaient des exceptions pour le bien d'Iswara, qu'il fallait qu'à présent que leurs pieds foulent la terre et que leurs mains exploitent les ressources qui les feraient vivre.

C'est ce que Mère Edya m'a raconté lorsque je fus en âge d'apprendre les origines de notre peuple. Mais je n'en serais pas à raconter mon histoire banale, si j'étais seulement qu'une Gitane conçue par deux Gitans, si je faisais partie d'une famille comme les autres.

Je me souviens encore de ce jour particulier, j'étais plongée très sérieusement dans le confectionnement d'une nouvelle figurine de bois. Un chatouillement incontrolable s'était alors faufilé à travers mes jointures et s'était fiché au bout de mes doigts obligeant ces derniers à lâcher le couteau. Mais à ma grande surprise, le couteau flotta quelques instants dans les airs et tournoya sur lui-même. Soudain, ma concentration se rompit et influença le trajectoire du couteau qui alla se ficher dans le mur à quelques centimètres du visage de ma mère.

Mère Edya me dévisagea longuement d'un regard qui me répugne encore. Puis, des larmes s'échouièrent sur ses joues, s'affligeant de la maléfiction qui m'avait frappé.

- Je...je n'ai rien fait..J'ai.. Il est parti de mes mains... balbultai-je à ma mère.

C'est alors qu'elle débita un long récit, rempli de remords et d'erreurs. Elle avait vu un autre homme, un étranger et que j'étais le résultat de ses actes effroyables. C'est ce qu'elle m'expliqua... En gros, j'étais une parjure. Je devais à tout prix oublier cet évènement et refouler ce chatouillement qui parcourait chaque parcelle de mon corps. Il le fallait, pour le bien de tous et avant tout pour le bien de notre famille. Père Edya ne devrait jamais l'apprendre....

Tout au long de mon évolution, on ne cessait de me répèter comme les Waras d'origine étaient des êtres infâmes parjurant leur planète. On me fit vite comprendre que l'existence des mentalistes n'étaient qu'une malformation génétique. Chaque seconde, chaque jour, je me sentais sale et diminuée d'être née ainsi. Je me résigna alors à ne plus jamais ressentir ce chatouillement, à ne plus jamais être réellement ce que j'étais. Il le fallait...c'est tout.

Je suis maintenant âgée de 23 ans. Mes cheveux sombres comme la nuit réflètent mon âme mutilée. Mon regard révèle mes sentiments, un léger violet scintille lorsque je suis à l'aise. Au contraire, la colère ainsi que la peur assombrissent le mauve de mes yeux d'une teinte plus sombre. Je suis d'une nature réservée, mais curieuse de tout ce qui m'entoure. J'ai un mauvais caractère, me méfiant de quiconque m'adressant la parole. J'ai un carnet de dessins qui recueillent des pensées et des croquis reflètant mon état d'esprit. C'est là seule chose qui parvint à contrôler cette
vague d'énergie qui s'infiltre parfois dans mon corps... Je tente de la contenir, mais parfois je n'y parviens tout simplement pas. Et à chaque jour qui passe, la pression est telle que je ne peux plus la contenir. J'ai besoin d'un échappatoire...

Et c'est ainsi que j'ai quitté un nuit mon village, sans raison, ni explication de départ. J'étouffais et j'avais besoin d'air. J'erre maintenant sur Iswara, discrète, fuyant le contact des étrangers.

Accessoires

En plus de son carnet de croquis qu'elle ne quitte jamais, elle a toujours à son doigt une bague-griffe assez redoutable que lui a donné en cadeau une personne qu'elle tient en haute estime et qu'elle n'a pas revu depuis des lustres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aly'z Edya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avaruus :: Introduction :: Présentation-
Sauter vers: