Avaruus

Avaruus est un jeu de rôle futuriste où de nombreux périples vous attendent!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Désert Ouest

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Désert Ouest   Jeu 7 Fév - 15:39

Grande étendue de sable sur des miliers de kilomètres, dangers multiples: Monstre, rapaces avide de chaire, Bestioles, hommes, Grandes tempêtes infernale, et bien d'autre... sans parler de la lourde chaleur et du manque d'eau... C'est ce qu'on appel désert.

Il y avait longtemps que je n'avais pas traverser cette masse de sable... Je suais par tout les pores. Heureusement j'avais apporter plusieurs contenant d'eau.

La vue était quand même belle, on pouvait voir très loin les montagnes qui entourait le désert... elle semblait petite de la ou que je suis mais c'est parce qu'elle sont extrêmement loin, car elles sont en fait gigantesque. Si on regardait comme il faut on pouvais voir qu'il pleuvait dans cette montagne là... juste à quelque millier de kilomètre...

Je m'amusais comme un fou en autocar, je lui faisait faire ce que personne d'autre s'amuserais à faire, j'exagère même un peu avec.

C'est tellement amusant de prendre des bosses et faire un saut avec l'autocar.

Je me demande combien de temps il va durer encore, cet autocar?

Je ne pouvais de m'empêcher de m'amuser sur la route avec l'autocar, et ce pour deux raisons. C'était au frais du roi et j'étais sur une pousser d'adrénaline.

Finalement, je parcouru environ le tier de mon trajet, mais la nuit allait tomber et il fallait que je me construise un abri sûr, car on ne sait jamais sur quoi tomber la nuit, surtout dans un désert.

Je monta une tente et je monta au alentour un petit système simple qui allait m'avertir s'il y aurait un individu qui traversait une certaine distance.

Malheureusement, le système ne fonctionne qu'avec ce qui est animaux ou humain, s'il s'agissait d'un être pouvant voler je serais dans le trouble.

Je mis le peu d'équipement que je possédait et l'eau à l'abris, sous terre personne ne penserais a chercher, surtout si c'est sous la tente.

Alors je m'endormi un oeil ouvert, au cas où qu'il y aurait quelque chose qui arriverait...


H.-Sujet: Bon, comme je n'avais pas de description ni des lieux ni de l'autocars ni rien j'ai fait comme je pensais... pas eu trop le choix lol, s'il y a dequoi juste me prévenir et je me réajusterais lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darzell

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 16/12/2007

Fiche de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Points de techniques:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Mer 13 Fév - 23:23

Histoire: La nuit semblait être calme. Le vent se leva tranquillement. Au début on ne sentait rien puis peu a peu cela s'emplifia et des bruits étranges se firent entendre. L'effet du vent enmène un courant très froid et désagréable. Soudain, un des piège de Scaphoiko se déclencha...

Hors-sujet: Désolé si ça la été long Scaphoiko. A l'avenir je vais poster plus vite Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Jeu 14 Fév - 15:15

Ce ne fut qu'un *cling cling* que l'on entendit, le bruit d'une clochette...

Mais il y avait quelque chose qui était proche dehors.

Je pris rapidement mes armes, mes deux griffes qui ne m'ont jamais quitter, remis mon capuchon sur ma tête et me prépara à n'importe quoi, il pouvait s'agir que d'un petit animal ou d'une puissante créature.. qui sait..

Une larme de sueur coula sur mon front, par excitement ou bien pas peur.. ou bien les deux...

Je sorti d'un coup.. m'attendant a tout, mes yeux bougait dans tous les sens cherchant ou pouvait être la chose.


-Wow..


Hors rp: lol pas de trouble, moi je suis a québec et j'ai rien a faire de ma peau so.. XD Smile Désoler s'il est cours je manque d'imagination lol Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darzell

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 16/12/2007

Fiche de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Points de techniques:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Jeu 14 Fév - 18:28

Histoire : Des cries de peur et de douleur se firent entendre...Un loup s'était coincé la patte dans le piège a ours de Scaphoiko. Le loup cria pour appeler à l'aide...Scaphoiko s'en doutait.

H-Sujet : Ahah lol c'est vrai que quand on a rien a faire on passe le 3/4 du temps sur l'ordi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 18 Fév - 14:51

Le loup comme tel ne représentait pas un danger, il avait la patte pris dans le piège à ours. L'os de la patte antérieur droite était fracturé au niveau d'où sont situé les pièces de métaux cisaillés. Le sang ruisselait de loin de cette blessure, c'était une fracture ouverte. Plus il bougeait et plus qu'il agrandissait la gravité de sa blessure, car l'os brisé, tranchant comme une lame, coupait tranquilement ses muscles. Qu'une seule solution, achevé l'animal et ainsi lui éviter des heures de torture avant de mourir.

Mais avais-je le temps? L'animal avait apelé ses congénaires et il ne tarderais pas arriver... Je commencais déjà a voir des yeux briller au loin... comme des pleines-lunes.

Je me dépêcha à achever l'animal, c'était plus tôt facile, car, grâce à la perte de sang, l'animal n'était plus que semi-concient... résigner à son sort.. Mes griffes n'était pas fait pour une attaque puissante qui tue d'un seul coup.. alors je me résigna à viser la gorge de l'animal. Un seul coup rapide et précis au niveau de la trachée.

Par instint, l'animal tenta de me mordre la main. Heureusement pour moi, Mes griffes me protège bien le dessus des mains et l'animal se fit mal au dent en rencontrant l'extrémiter proximal de ma griffes internes. Stopper dans mon élan par les dents, je n'ai atteint que la moitier du coup, par contre j'ai accroché bien comme il faut la carotide commune du cou et, ainsi, l'animal se vida en quelque minute de tout son sang. Mort dans l'inconscience, ne souffrant pu.

Je lui dit:


- Repose toi, Loup, tu mérites enfin le repos.

J'étais triste qu'il soit mort à cause de mon passage... l'univers est dégueulasse, mais la survie prédomine toujours sur tout et, apparement, ce n'était pas encore mon heure... peut-être la prochaine?

Il fallait maintenant que je retourne aux choses sérieuses...

Un seul contre moi je m'en sortirais bien mais ses racailles se tiennent toujours en groupe ou non-loin l'un de l'autre. Il fallait que je trouve vite...

Je pris le galon d'essence de réserve de l'autocar, espérant ne pas manquer d'essence... et j'en étendit le sol a quelque metre de moi. tenant un briquet dans ma main.

J'étais prêt à me battre, je ne faisait que les attendre, s'ils oseraient venir ou non, et combien ils seraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darzell

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 16/12/2007

Fiche de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Points de techniques:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 18 Fév - 19:30

Histoire: Une 50aine d'androide arrivèrent soudainement. L'un d'eux cracha du feu sur l'essence étalé sur le sol. Un immense rond de feu se forma autour de Scaphoiko. Les Androides s'avancèrent vers lui et le chef alla lui parler:
Qui es-tu? et que fais-tu ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 18 Fév - 20:06

-Humm.. belle entrer marquer...


Alors que j'allais me battre avec des loups un personne particulier et 50 de ses robots..j'imagine.. on débarqué de nul part. Par contre, ils ont ainsi fait fuir les loups qui s'approchait.. mais était-ce vraiment mieux?

-Arfff..

J'étais un peu décourager de l'entrer remarquer de l'homme devant moi.. j'étais fatiguer et je ne voulais juste retourné me coucher, et puis est-ce que c'était l'homme avec qui je devait marchander? Nous allons savoir...

- .. Je suis.. *soupir* un envoyer spécial du roi.. et je dois lui rapporter certaine chose que je n'ai pas encore en ma position..

je mis ainsi un peu mes cartes sur la table.. ce n'était pas un mensonge..mais j'évitais de donner les détails.. 50 robots.. je ne pourrais jamais rivaliser.. espérons qu'ils s'agit d'un bon gars.. enfin.. qui me tuera pas..

- Maintenant que je me suis présenter, j'aimerais bien savoir qui vous êtes?


Hors-rp: Juste une chose à dire: rofl!! XD me semble que 50 robots apparessent comme sa de nul part dans le désert lol Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darzell

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 16/12/2007

Fiche de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Points de techniques:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Jeu 21 Fév - 23:48

Histoire:
Chef-Robot : Oh, tu es un envoyé du Roi Darzell? C'est bon alors on est juste les gardiens du désert. Il a surment oublier de nous avertir de ton arrivé.


Le chemin se faisait plus facile pour Scaphoiko maintenant. Les marchands n'était qu'à 1 jour en autocar.


Hors-RP: Sorry lol j'ai comme manqué d'inspiration Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 25 Fév - 11:29

Bon, je n'aime pas trop ce chef-robots... il était apparu trop vite et la nuit s'était anoncé courte pour moi... apparement il voulait me reconduire jusqu'à la place ou se trouvait le chef tout court.

Alors, cernée jusqu'aux oreilles, je défis ma tente, rangea mes bidules et mon eaux dans le char et je repris la route...

La route me pris environ toute une journée, j'arriva donc la nuit suivante. Le chef-robots m'indiqua clairement ou se trouva l'homme que je devait aller voir. Avant de me rendre a lui je préféra aller faire une sieste pour ne pas qu'il me coupe une main pour avoir bailler devant lui...

Je me rendis a une place non-loin de là ou que je pu dormir sur mes deux oreilles.

La nuit fut douce et reposante.


Le lendemain, j'alla voir l'homme en question et je lui demanda:

-Est-ce bien toi l'homme à qui le roi m'a envoyer pour des pièces de vaisseaux?

J'attendis qu'il me réponde et qu'il me les donnes...

Hors-rp: Désoler, manque d'imagination XD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darzell

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 16/12/2007

Fiche de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Points de techniques:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Jeu 28 Fév - 19:42

????: Non je suis un étinérant...je n'ai plus de maison....j'ai tout perdu...

L'homme voya le porte-feuille de scaphoiko dépasser de sa poche et tenta discrètement d'aller le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Jeu 6 Mar - 18:19

L'intinérant était enveloppé d'une grande cape grise. Sa voix chevrotante ne laissait planer aucun doute sur son âge. Il était vieux et fatigué, en plus d'être abattu et au bout du rouleau. Il avait trouvé comme dernier refuge le désert, dans lequel il n'était pas encore mort. Scaphoiko pouvait aisément voir les intentions du vieillard désespéré, c'est pourquoi il ne fit que s'écarter doucement sans s'attaquer au petit vieux. Seulement, l'inconnnu était désormais très près. Si près que l'Izir sentit une drôle d'odeur. Pas celle d'une haleine d'alcoolique comme il s'y attendait.

Brusquement, les vêtements de l'itiniérant se déchirèrent, découvrant une créature à la bouche édentée, au sourire malicieux. Ses membres étaient longs et fins, aussi serpentins que ceux d'un habitant de l'astéroïde, mais sa peau de sable ne laissait présager aucun doute quant à son identité: c'était un Salash. Ces créatures s'amusaient à faire semblant d'être des Izirs pour les tromper, les attirer dans un piège et les détruire grâce à leurs longues griffes acérées.

C'était un curieux hasard pour Scaphoiko, car lui possédait une paire de griffes pour se défendre. Serait-il à la hauteur? Qui serait vainqueur? L'ivoire ou l'acier?

L'envoyé en mission par le roi Darzell n'eut pas le temps d'éviter la première attaque du Salash. Deux lacérations marquaient à présent la base de son cou jusqu'à son épaule. Projeté par le choc, il n'eut d'autre choix que de reculer. Cependant, vif d'esprit et aux réflexes aiguisés, il ne tarda pas à dégainé lui-même ses armes affutées pour faire face à son terrible adversaire.

De loin, sur une butte de sable, un trio se détachait de l'horizon. Des observateurs. Ils s'approchaient lentement, restant très loin du combat, ne se rapprochant que pour observer. La silhouette du milieu était juchée sur un loup du désert, le chef de clan rendu docile, évidemment, et les deux autres montaient deux bêtes plus petites. L'issue du combat déterminerait leur prochaine action. Une approche, ou tout simplement un haussement d'épaule et un départ indifférent à la mort quasi certaine de l'individu aux prises avec le Salash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Ven 7 Mar - 17:18

En un instant, rien n'allait plus... La chose qui m'apparu premièrement comme un faible vieillard c'était transformer en chose horrible avec un sourire encore plus laid, je dirais même sadique... Il me surpris d'abord, son attaque fut vite et précise : mon cou. j'esquiva par justesse la mort.. J'avais maintenant une large plaie qui partait de mon cou et qui s'étendait jusqu'à mon épaule. Je feinta de rien s'entire...

Par contre, l'excitation qui paraissait sur mon visage était réel... j'eus un petit rire et je pris en main rapidement mes griffes.


- Ah.. merde.. t'as déchirée mon chandail..

Mon haut était fini, je déchira la petit encoche qui restait pour que la loque tombe à terre.

Maintenant le combat, j'ai l'impression que mon insouciance pour la créature l'avait stupéfait momentannément, car il ne m'avait pas encore reattaqué..


- Enfin quelque chose d'interressant à faire.

Oui j'étais nerveux, mais surtout sous l'extase du moment, ce moment unique entre la mort et la vie me fascinait.

Je me courba un peu, la jambe arrière prêt à me propulser vers l'avant ou encore me soutenir, l'autre en apuis.

Les griffes du salash étais légèrement plus grandes que les miennes, mais cette créature semblait moins brillant que moi, mais je ne voulais pas la sous-estimer.

Elle était prête à foncer sur moi, mais avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit je donna un coup de pied dans le sable pour l'aveugler.

Oui c'était peut-être lâche, mais je n'étais qu'un voleur qui tentait de survivre.

Ayant des griffes à la place des mains, il ne pouvais pas s'essuyer les yeux, donc il serait surment aveugler pour quelque instant...

J'aurais pu enfoncer mes lames dans ce qui semblait être un cou, mais je ne sous-estime jamais un instint de survie.

Alors, je fis commenca a faire des tours autour du monstre en accélérant de plus en plus.

Le monstre retrouvant la vue peu-à-peu, j'attaqua avec tout ce que j'avais.

La vitesse plus l'effet gravitationnel du cercle donna un peu plus de puissance a mon attaque et surtout me permis d'attaquer dans l'angle mort de la chose. J'essaya de l'atteindre dans le haut du dos, près du cou.

L'extension de mon bras mêlée avec la douleur de la blessure me fit dévier de ma trajectoire légèrement et je ne sais même pas où que je l'avais atteint, j'étais pressé de savoir...

Mais, quoi qu'il arrive, je sentais au fond de moi que je m'attaquais à plus fort que moi...


Hors-rp: Enfin un post plus long que 3 lignes!! ^^ merci seth lol Désoler si ça été long avant que je ne réponde lol, d'habitude c'est pas mal plus vite lol. En passant, s'il y a quelque chose dit moi le je vais changer mon post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 10 Mar - 18:00

- Enfin quelque chose d'intéressant à faire.

Le salash plissa ses yeux mesquins. Un autre fou qui courait au devant de la mort.

- La seule chosse d'intéressante est ton corps, cheune (jeune) fou. C'est affec (avec) lui que che (je) me nourrirai auchourd'hui (aujourd'hui).

Il ricana un peu, découvrant ses crocs aussi aiguisés que ses griffes. Pour bien tromper sa proie, certains salashs apprenaient le langage izir. Certains, comme le présent adversaire de l'infortuné Scaphoiko, le maîtrisaient plutôt bien. Ils étaient également connus pour leur férocité au combat. Une fois qu'ils avaient l'idée d'un repas, il ne restait que deux options: la mort de sa proie ou la sienne. Il n'abandonnaient pas avant et ne faisaient pas de quartier.

Pour se donner un élan, la créature du désert fléchit les genous et enfonça ses pattes avant généreusement griffues dans le sable. Scaphoiko, en combattant discipliné, ne rata pour rien au monde cette opportunité, et envoya du sable dans les yeux du salash. Ce dernier se redressa brusquement et, out en battant frénétiquement de ses paupières pour chasser le sable, il se mit à écouter les déplacements adverses. L'autre semblait tourner autour de lui, sans qu'il sache pourquoi.

Puis, brusquement, alors que ses yeux reprenaient peu à peu le dessus sur la poussière, le salash sentit le changement de trajectoire brusque. "Oh, une attaque..." se dit-il. Il laissa venir Scaphoiko et tenta de l'éviter au dernier instant. Il ne prit cependant pas en compte la vitesse de son ennemi, et bougea du mauvais côté. La perte d'équilibre de l'autre fut presque fatale, finalement. Le salash reçut l'attaque dans le dos. Blessure profonde qui faisait un mal horrible, combiné à l'impression d'avoir été humilié.

Il se retourna dans un cri de rage et de douleur, lançant ses griffes au hasard, ratant sa cible, puis la repérant des yeux, fondit sur celle-ci , les pattes d'avant menaçante et prête à se refermer dans le dos de l'infortuné, et la gueule grande ouverte pour y cueillir avec une joie barbare le coeur fraîchement arraché d'un Scaphoiko à qui il ne restait vraisemenblablement plus beaucoup de temps à vivre.

Au loin, les trois silhouettes se rapprochaient légèrement. Le chef regardait le moment décisif de ce combat avec intérêt. Rares étaient ceux qui survivaient en règle générale aussi "longtemps" contre les salashs. Bien droit sur le loup tout aussi fier, il observait toujours, s'attendant à voir l'Izir se faire tuer bientôt. En effet, a puissance des salashs était grande, et celui-ci semblait furieux d'avoir été blessé par ce qu'il considérait inférieur à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 10 Mar - 18:34

La Maudite bibitte était en effet très résistante, la moindre de mes erreurs et se serait la fin, le monstre reçu mon coup mais j'eu l'impression d'avoir été rammasser par un vaisseau au complet. Partout, j'avais mal. Il fallait quand même que je me relève immédiatement, la créature semblait furieuse de la vilaine blessure que je lui avait.. Ma conscience allait me lacher.. je tenait a peine debout, en plus j'étais un peu débalancer dû à mes tours en rond..

Le salashs semblait vouloir en finir avec moi, je n'avais pas grande chance de m'en sortir, mais finir ici..? Demême..? Je ne pouvais accepter.

Le monstre m'assaillais de coup de ses griffes, j'arrivais à peine à éviter. Il fallait que je fasse quelque chose.. Surtout qu'il sentait vraiment mauvais de la bouche...

Il fondit d'un coup sur moi, passant pas le dos.

Il allait d'une minute ou d'une autre m'écraser comme une razalte contre le sol. C'est immense griffe fonçait sur moi... à la vitesse qu'il allait il ne pourrait plus arrêter.

Vivre ou mourir, tout ne se résume qu'à ça...

Ils fonçait sur moi, rien ne pouvait l'arrêter.. j'étais fatiguer... très fatiguer de combatre, se n'était plus drôle.

Une seconde avant qu'ils ne m'atteigne et ne m'arrache le coeur, je tomba.

Dans ma chute je pris le soin de faire entrer mes deux griffes dans la chaire freche de ses genoux.

Il m'écrasa avec son poid en passant sur moi, mais ça valu la peine, je ne crois pas qu'il ne pourra plus jamais marcher.

Mes griffes restais pris dans ses genoux, j'étais maintenant désarmé, ça ressemblais à la fin.. qui sait.. j'étais sur le point de perdre connaissance, la douleur était insoutenable.. peut-être que je ne me réveillerais pu jamais.. tempis.. à cause de cette misérable créature je ne pourrais jamais faire "ça", Mais il va avoir gouter a mon acier et se rappeler de moi, longtemps.

J'eus une grande envie de rire, je ne sais pourquoi... mais il fallait que je ris:


- Ah AHhah AH!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Mar 11 Mar - 17:27

Le salash rata complètement son offensive. En voulant aller trop vite, en se laissant contrôler par sa rage légendaire, il passa par-dessus Scaphoiko, se prit les griffes dans les genoux et, emporté par son élan, fit un vol plané sur plusieurs mètres plus loin.

De sa gorge éructa alors un grognement de haine terrible. Il tenta de se redresser, mais en vain. Il prit conscience de ses jambes inutilisables. Horrible sensation d'impuissance. Il retira à l'aide de ses pattes les griffes de Scaphoiko et les jeta au loin. Il se retourna sur le ventre, fit ce qui semblait à une sorte de grimace en sentant le sable pénétrer ses blessures, et se mit à ramper vers sa cible. Il s'aidait de ses griffes qui brillaient d'un éclat sanglant, présage sombre et funeste pour l'avenir de Scaphoiko.

Il fit pourtant une pause dans sa lente progression lorsque l'autre se mit à rire. Il se remit à ramper pour couvrir les deux mètres qui le séparaient encore de son repas. Il était tenace. Normal, il était salash.

Le chef au loin était de plus en plus intensément, même s'il ne le montrait pas. Les deux adversaires étaient au tapis, presque inconscients, et les deux avaient encore de la combativité. Qui l'emporterait, l'Izir ou la bête?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Mer 12 Mar - 9:38

Rien n'est plus fort que l'instint de survie... Alors qui va survivre?

J'entendais le salash urler de douleur et de haine derrière moi.. se rapprochant tranquillement. Si je restais étendu là c'était la fin pour moi, il fallait que je me redresse... mais pour ça il faudrait que je me surpasse, car je n'était plus que semi-concient.. seul son bruit de déplacement me tenait éveiller.. la douleur de mon corps était insoutenable.. il fallait que je me concentre sur le bruit..

Je regarda autour de moi s'il n'y aurait pas quelque chose que je puisse me servir.. car je ne crois pas pouvoir me servir pour l'instant de mes griffes.. elles étaient loin.. trop loin..

Ce qui me frappa d'abord fut les êtres en haut de la côte.. je les voyais apeine.. ma vue s'embrouillait..mais pourquoi ne m'aidait-il pas? Pourquoi restait-il loin, alors qu'il pourrait facilement achever cette être qui ne pouvait même plus marcher?...

C'est alors que mes yeux s'arreta sur une barre métalique.. avec un message marquer de ne pas dépasser cette zone, surment un danger quelconque.. D'abord, était-ce vraiment ça qui était marquer?

Ça me pris tout mon énergie pour me lever, le temps pressait.. la chose rampant s'approchait de plus en plus de moi. Je commença a boiter jusqu'aux poto, suivit de l'horrible créature.. Tout ce qui me permettait d'aller plus vite qu'elle était l'adrénaline je crois.. Je me tenais les côtes avec ma main gauche, comme de peur qu'elle sorte de mon corps tellement qu'elles faisaient mal.

Heureusement pour moi, le poto n'était pas profondément encré, ça ne me pris pas trop d'énergie le retiré.

Juste au bon moment, le salash était pour m'attaquer avec c'est pattes avant, mais moi je voulu lui rentrer la barre métalique dans le front.. alors il ravisa son coup et attrapa la bar métalique... J'étais à 2 cm de lui rentré la barre dans le front, mais il résistait très bien..

.. Ce combat qui était si interressant au début n'était plus qu'une misérable comédie pour survivre, il était temps qu'il s'achève.. l'un ou l'autre devait mourir.

Pour la première fois du combat, mon sourire avait disparu, j'avais un air sérieux... car le moment était réelement critique et je devais survivre.. pour l'instant.

Mes yeux démontraient ma volonté à survivre, brillant malgré toute situation avec cette parcelle de vie qui nous anime tous, nous, descendant des terriens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Ven 14 Mar - 16:04

Le salash avait arrêté la barre de métal comme si ça n'avait été qu'un simple fétu de paille. Pourtant, il ne lui restait plus beaucoup d'énergie... C'est pourquoi sa fureur redoubla d'intensité. Il tenta d'arracher la barre de métal des mains de Scaphoiko. Ce dernier la tenait solidement. C'était une lutte, une lutte déterminante.

Soudain, le monstre bascula sur le côté et tira un bon coup sur le poteau, entraînant dans sa chute l'Izir. Les deux se retrouvèrent par terre. La créature cependant commençait à avoir les yeux vitreux... ses mouvements plus lents... elle parvint quand même à se reprendre et dressa son bras prêt à frapper.

Le chef du trio fit alors un signe à ses acolytes et, à une allure ordinaire, ils s'avancèrent tous trois au combat. Ils auraient en arrivant deux options: achever le salash et enterrer les deux corps, ou bien enterrer le salash et soigner l'Izir.




(hors rp: tu as la possibilité d'achever la créature... à moins que tu ne préfères mourir.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Mer 19 Mar - 8:44

(hors-rp: désoler, semaine de relache Razz j'en profite lol)

La secousse m'avait secouer, j'étais étourdie, mais ça m'avait remis les idées en place.

Nous nous tenions l'un face à l'autre, ce qui restait de sang allait bientôt gicler au loin, n'en laissant qu'un de vivant. Mes griffes étaient encore au loin, j'avais hâte de les récupéré, j'étais à bout de cette barre de métal qui était si misérable.. inutile comme arme.. mais je devais faire avec, car rien d'autre n'était au alentour.

Ces réflexes semblait de plus en plus lent. De plus, il semblait à bout, sa colère avait beau être grande.. son corps avait c'est limite.. quand à moi, je crois que je les avais dépassé.. Sa fin semblait proche.. son ventre avait beau grogner, il ne se régalera pas de ma chaire à soir.

De toute façon, je comprenait mieux pourquoi notre roi avait choisi de m'envoyer moi..

Lassault fut brutal, je fonça sur lui, lui sur moi, Les griffes asséré contre un vulgaire poto de fer.. la ruse sera nécessaire dans cette affront.

Mon honneur avait été sali contre cette chose, qui se croyait si fort.. si fort.. mais qui va mourir contre un izir..

Son coup de griffe précis, il m'aurait arracher le coeur en temps normal.. mais ce ne fut pas le cas.

Flexible, plus que n'importe qui que je connais.. je fis une déflexion total de ma colonne vertébral, me retrouvant la tête entre les deux jambes ainsi que les bras.

Tout ce qu'il réussi à atteindre fut le vide.

Le poto ayant suivi mon mouvement, il rentra profondément dans son bas-ventre.. c'était la fin pour cette créature.. pathétique..

Je poussa d'avantage sur le poto, il avait beau être fort, sa force l'avait désormais quittez.. la poussé le forca a tomber sur le dos, la douleur était insuportable. L'agilité et la ruse l'avait emporter sur la force brute.

Tu vois, Salash, je ne comprend pas comment tu as peut oublier ça.. tout les izirs peuvent se plier comme il veulent, nous ne somme pas humain, nous sommes bien plus que eux! N'oublie plus jamais que les izirs sont fort et ne se laisseront pas détruire pas le premier monstre qui va sur son chemin!

Ma voix était forte d'émotions et de colère, le salash quitta se monde après quelque jurons de sa langue et quelque parole en l'air, s'en était enfin finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Jeu 20 Mar - 19:28

Le trio parvint enfin au campement de Scaphoiko. Les membres descendirent de leur montures qui se couchèrent aussitôt sur le sol, dociles, sauf le chef qui alla voir le cadavre du loup. À n'en pas douter, c'était un membre de sa meute. Il grogna en direction de l'Izir, mais le chef du trio lui fit signe d'arrêter, ce qu'il fit instantanément.

- Saturos, Jovi, occupez-vous du corps du Salash, ordonna le chef.

- À vos ordres! répondirent en choeur les interpelés.

Les deux s'exécutèrent aussitôt. Le dénommé Jovi sortit une lame acérée et trancha la tête du monstre, par précaution, pendant que Saturos creusait un trou à l'aide d'un appareil sophistiqué.

Scaphoiko n'avait pas encore pu voir à qui il avait à faire, les trois personnages étant vêtus de longues capes couleur sable avec des capuchons. Le chef se découvrit, laissant apparaître sa tête aux cheveux argentés. Il n'était pas particulièrement vieux, il était même plutôt jeune. Pourtant, ses yeux en disaient long sur son amabilité. Il y avait en eux une telle indifférence qu'on aurait pu les croire faits de glace.

Il se pencha vers l'Izir qui semblait au bord de l'épuisement à cause du dur combat et sortit du tissus de son sac pour éponger le sang qui coulait de la première blessure infligée par le Salash. Il prit ensuite un flacon contenant une pommade inodorante.


- Ça aide à cicatriser les blessures. Bien sûr, tu es libre d'en prendre ou pas.

En résumé, il était libre de lui faire confiance ou pas.

Lorsque les deux subalternes en eurent fini avec le corps, ils revinrent auprès de leur chef, qui leur fit un simple signe. Ils se mirent alors à surveiller les alentours.


- Les Salash ont appris un mode de vie comme l'espèce qu'ils imitent, c'est-à-dire la tienne. Ils se tiennent également en famille.

Sous-entendu: le trio n'était pas formé d'Izirs. De toute façon, cela devait paraître; leurs traits plus durs, leur corps à l'air plus musclé et solide, visiblement moins flexibles et serpentins que ceux des Izirs.

- Nous t'accompagnerons pour la fin de ta mission, puis nous aurons un marché à te proposer. Pour le moment, finis ta nuit, nous repartirons au premières lueurs du jour.

Le chef le laissa là et alla parler à voix basse à ses hommes. Puis, il prit le relais d'un d'entre eux qui alla s'en rouler dans une couverture protective à même le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 24 Mar - 15:09

Le combat était fini, tout semblait pour le mieux, un drole de trio arriva..

Celui qui semblait au centre s'adressa au 2 autres:

- Saturos, Jovi, occupez-vous du corps du Salash.

Ils s'exécutèrent aussitôt, je me sentit perdu un peu dans cette situation.. et j'avais la tête qui tournait.. il fallait que je dorme un peu je crois.

Ils finissèrent le salash.. ou plutot lui coupa la tête.. l'odeur qui s'échappa de la grande ouverture du salash dégagea une odeur immonde. Heureusement l'autre sorti quelque chose qui sembla avoir creuser un grand trou pour y mettre le salash..

Celui qui s'emblait le chef se découvrit la tête, je m'aperçu qu'il était jeune, il semblait même plus jeune que moi.. mais c'est yeux en disait long.. ils étaient froid.. glacial.. je les admira une seconde puis je les craignit. Ces yeux n'étaient pas ceux d'un homme normal..

Il sorti une fiole. Puis, il s'adressa à moi..

- Ça aide à cicatriser les blessures. Bien sûr, tu es libre d'en prendre ou pas.

Étrangement, je lui faisait confiance.. une confiance étrange.. qui pouvait se retournée à tout moment.. qui était rétissente mais qui me poussait à en savoir plus..

La fiole contenait de la pommade.. j'en étendit sur mes blessures.. en particulier la grande qui s'étendait de mon cou à mes côtes.. Cela brûla quelque instant, puis je sentis un grand bien.. ça allait biensûr laisser une grande cicatrice qui resterait surment pour toujours...



Puis on se rendit à mon campement.. étrangement il s'emblait déjà se douter d'où c'était...


Quand le trio se réunirent à nouveau.. Ils semblèrent immensément sur leur garde.. Leur chef répondirent à mon point d'interrogation que je devais avoir dans mon front..

- Les Salash ont appris un mode de vie comme l'espèce qu'ils imitent, c'est-à-dire la tienne. Ils se tiennent également en famille.

-Ah..

Ils venaient de me dire indirectement qu'ils n'étaient pas des Izirs.. même si je m'en doutais déjà.. d'ailleurs je n'ai jamais vu d'Izirs s'allier avec des loups.. quoique l'idée est très alléchante..

- Nous t'accompagnerons pour la fin de ta mission, puis nous aurons un marché à te proposer. Pour le moment, finis ta nuit, nous repartirons au premières lueurs du jour.

J'étais pleins de question.. mais apparement ils attendront le lendemain matin.. Aussitôt qu'il ait finit sa phrase.. j'alla me coucher.. gardant mes égnimes pour le lendemain matin.. je tomba d'un sommeil lourd..

Le lendemain matin, j'avais retrouver ma forme et je me sentais beaucoup mieux, je me sorti une nouvelle veste et mit mon capuchon sur ma tête, par habitude.. je chercha aussitôt mes précieuses griffes.. Il y en a un qui m'aurait tuer je crois s'il aurait sû...

Je m'aperçu qu'ils aient fait à manger.. rien qui semblait bon mais je m'en pris qu'en même..

- Donc, je me présente..mon nom est Scaphoïko et je viens du royaume d'Izir.. je suis ne mission pour le roi mais je crois que vous savez déjà, j'aimerais bien savoir qui vous êtes a votre tour..

Je voulais en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 24 Mar - 15:52

Lorsque Scaphoiko se leva, les trois autres étaient déjà debout. Jovi était invisible pour le moment, Saturos faisait à manger et le chef, qui ne s'était pas encore donné la peine de se présenter, regardait en direction du désert en parlant à voix basse aux loups.

Saturos n'avait pas de capuchon ce matin. Il avait le crâne rasé avec un numéro de série imprimé sur à l'arrière de sa tête, bien visible. Il avait l'air d'être le plus costaud des trois, mais possédait un soin incroyable envers ce qu'il préparait. Sans même lever les yeux de ce qui cuisait et sans dire un mot, il donna une assiette à Scaphoiko.

Jovi revint un peu plus tard, s'entretint avec son chef un moment, puis vint manger lui aussi. Il ne cessait cependant pas de regarder partout autour. Il avait enlevé également sa capuche pour se nourrir, et offrit ainsi son visage aux regards. Plus grand mais légèrement moins bâti que Saturos, Jovi était rasé de près et avait plusieurs anneaux accrochés à son oreille gauche.

Le chef du trio revint enfin, laissant les loups repartir dans le désert, une mission de patrouillage à effectuer. Scaphoiko posa la question qui semblait le brûler depuis un bon moment.


- Donc, je me présente..mon nom est Scaphoïko et je viens du royaume d'Izir.. je suis en mission pour le roi mais je crois que vous savez déjà, j'aimerais bien savoir qui vous êtes a votre tour..

Le chef leva les yeux de son repas, fit un signe de tête à Saturos, qui avait finit de manger, et s'adressa ensuite à Scaphoiko alors que son subalterne se levait et semblait aller vérifier quelque chose.

- Tout d'abord, reprend ça.

Le chef tendit à l'Izir ses griffes, maintenant brillantes et affutées. Ils en avaient pris soin.

- Je me nomme Seth, lui c'est Jovi et l'autre c'est Saturos. Tu n'as rien à savoir de plus pour le moment.

Voyant que Saturos revenait rapidement, trop rapidement en fait pour quelqu'un qui n'a rien aperçut de louche, Seth et Jovi se levèrent d'un bond.

- On lève le camp, imméditatement.

L'ordre avait claqué, même Scaphoiko se sentit obligé de participer au rangement. Cela ne prit pas trois minutes et ils avaient tous pris place à bord du véhicule de l'Izir. Ils roulaient à vive allure, bientôt rejoints par les loups.

Le soldat au crâne rasé et son acolyte avaient sorti une arme à feu de dimension raisonnable et sondaient le désert à la recherche d'un possible ennemi, alors que celui qui commandait restait assis à la droite de Scaphoiko qui conduisait, les bras croisés, semblant attendre lui aussi.

Au bout d'un moment, ils arrivèrent sans mauvaise rencontre à une oasis. Les habitations, construites dans des bosses du terrain, ne comportaient aucune fenêtre.


- Scaphoiko, dit Seth, nous allons chercher ce pourquoi tu es venu, et nous filons. Jovi, Saturos, montez la garde près du véhicule.

- À vos ordres, dirent immédiatement en choeur les deux autres.

Les quatre sortirent et prirent leur poste. Comme Seth ne connaissait pas le village, il laissa Scaphoiko le guider. Ils tombèrent bien vite devant l'habitation de constructeur à cause de son affiche, et ils entrèrent.

À l'intérieur, il faisait sombre. Seth resta en retrait et laissa Scaphoiko avancer jusqu'au comptoir. Un vieil homme souriant s'y était assis. Il ne bougea pas d'un iota, mais attendait que l'on commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 24 Mar - 18:56

- Je me nomme Seth, lui c'est Jovi et l'autre c'est Saturos. Tu n'as rien à savoir de plus pour le moment.

Je n'aime pas me faire répondre ainsi quand que j'essaie d'être aimable.. mais pour l'instant je n'avais pas le choix.. J'avais l'habitude de gouverner et de me faire mener comme ça je n'aimais pas ça même si pour l'instant je ne pouvais rien y faire.. et je le comprenait parfaitement, car c'est demême que ça marche..

Alors je me mêla au fonction, en silence. Fesant vite fait bien fait ce qu'il falait.. pour l'instant.. Je rangea les choses et nous partîmes tous ensembles.. avec mon autocar.

Nous nous rendîmes jusqu'à la bonne personne cette fois-ci.

Je commanda les pièces.. Seth resta légèrement en arrière, jamais sur la ligne de front, j'avais hâte de le voir en action en combat.. il semblait fort.. mais pas juste physiquement.. et semble toujours calme et réfléchit..


Les pièces étaient prête, j'eus un coup de main pour les rentrez dans l'autocar..

.. J'avais hâte d'en finir avec cette mission débile.

Une fois rentrer, je voulais repartir dans l'autocar.. la route prometais d'être longue.. surtout que le silence avait pris place.. Je voulais en savoir plus et je ne suporterais pas pour toujours de se faire donner des ordres froides...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 24 Mar - 23:58

Jovi et Saturos étaient vraisemblablement tendus. Lorsque Seth et Scaphoiko revinrent, ils ne dirent rien, mais il était clair que quelque chose ne tournait pas rond.

Ils chargèrent les pièces et montèrent tous en voiture, sauf Seth qui sauta agilement sur le dos du chef de meute.

Ils se mirent tous en route.


- Il va s'en sortir, tu crois? demanda Saturos à Jovi.

- Tu l'as jamais vu combattre, non? répondit Jovi.

- Non, il reste toujours sur les lignes arrières.

- Pourquoi?

- Dis-toi que c'est comme un joueur d'échecs. Il place ses pions.


- Oh, je vois...

Les dix premières minutes s'écoulèrent normalement. Par contre...

- Salash!

Jovi s'empara de son fusil et tira sur le côté droit, par la fenêtre. Un rugissement de douleur se fit entendre. Malheureusement, ce ne fut pas le seul cri. Le grand loup gris qui servait de monture à Seth poussa un hurlement et désarçonna son cavalier qui roula dans la poussière. Il resta là sans bouger, alors que le vorace animal débutait un combat contre un autre Salash.

- Arrête la voiture! s'exclama Saturos.

De toute façon, Scaphoiko n'aurait pas eu le choix. La patte griffue d'un troisième Salash, beaucoup plus gros que les deux autres à ce qu'il semblait, surgit du sable et arracha le dessous du véhicule, heureusement fait solide. La voiture fit plusieurs tonneaux et finit sur le côté. Lorsque les trois hommes en sortirent, armés et prêts à combattre, ils découvrirent trop de Salashs à leur goût.

Celui qui avait fait chavirer le véhicule tentait tant bien que mal de s'extirper du sable. Les tunnels souterrains que lui et ses semblables avaient creusé étaient pratiques, mais si solide qu'il parvenait avec peine à sortir. On ne pouvait apercevoir que son coude et sa main était ensanglantée. Le loup combattait toujours férocement, maintenant rejoint avec ses deux fidèles alliés, et le corps de celui abattu plutôt avait l'air de ramper vers eux.

Trois autres monstres de leur acabit étaient apparus. L'un d'eux se dirigeait vers Seth, alors que les deux autres, dont l'un ayant les même dimensions que celui pris sous terre, avançaient en courant vers les trois hommes.


- Nous te laissons le p'tit. Tu devrais pouvoir t'en tirer, s'écria Jovi.

Lui et son collègue se précipitèrent et attirèrent le plus gros en lui tirant dessus. Par bonté, Saturos creva même d'une balle l'oeil du petit qui n'avait justement d'yeux que pour Scaphoiko.

Quant à celui qui était parvenu vers Seth, il restait totalement perplexe. Malgré tous les coups de griffe qu'il avait abattus sur le petit homme, aucun ne l'atteignait. Ils se buttaient tous sur une parois invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scaphoiko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 29

Fiche de personnage
Points de vie:
25/25  (25/25)
Points de techniques:
25/25  (25/25)

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Lun 31 Mar - 13:03

Moi qui espérait un retour rapide... trois autres de ces monstres voulaient joindre leur compagnon défunt.

Je me trouva vite face au plus petit des trois, la voiture semblait encore correct.. mais j'en connaissait un qui va se faire chicaner si sa continue pour avoir maltraiter le char.. détail.

Il faisait chaud et je n'avais pas du tout le gout de jouer avec ce petit monstre qui ne semblait rien comparer à son frère que j'ai tuer il n'y a pas si longtemps... Il semblait même plus bête encore, ce qui semblait difficile à croire.

Je me demandais combien de ces monstres ils fallaient tuer pour qu'il nous fiche la paix..

Par réflexe d'ancien capitaine, je m'assura que tout était sous controle pour les autres.. tout semblait bien, ils ne semblaient même pas nerveux.. bien calme.. cela ne semblait pas leur premiere combat et loin d'être le dernier... Je souris voyant Seth qui n'était plus sur son loup, prêt à livrer un combat, je le verrai enfin combattre, ça me donnait des raisons de plus de rester en vie.

Celui qui s'appelait Jovi, je crois, tira une balle qui atteignit l'oeil du petit salash.. il rajouta:

- Nous te laissons le p'tit. Tu devrais pouvoir t'en tirer.

J'eu un sourire, il sembla me sous-estimer. Je n'avais pas encore montrer mes petits talents.. ce n'est pas pour rien que j'ai pu devenir capitaine.. et ce n'est pas pour rien que le roi me connait.. mais bon, je ne leur ferais pas ce petit plaisir aujourd'hui, je ne les connaissais pas encore assez bien pour ça. Ce n'est pas parce que je suis rendu un loup solitaire que je ne sais pas comment marche la société et je savais bien qu'aucun de mes mouvements n'échappais à leur chef... je me sentais étudier constament, mais je ne me sentais pas obliger de leur montrer ce qu'il voulait voir.. leur donner un chiffre exact de mon étendu de force et de capacité.. De plus, il ne venait pas de J-73.. Ils n'ont rien fait pour mériter ma valeur encore.

Pour eux, je n'étais qu'un pion déplaçable, pas important, peut-être même un pion pour atteindre le roi, qui sait?

J'avais hâte de voir comment combatait cet homme nommé Seth.. il n'avait pas d'arme apparente.. du moins que je n'avais aperçus.. surment que je faisais erreur.. Par contre, les 2 autres utilisais des fusils.. gaspillage de talent.. ils étaient très battis.. ils pourraient utiliser bien autre arme.. Pour moi les armes à feu n'étaient qu'une chose futile permettant de faire du mal sans en subir, du à la distance.. mais quand on fait le mal il faut être prêt à en subir.. yin et yan.. sans cette équilibre rien ne vas plus.


Le petit salash m'aganer fonçait sur moi. Je savais que si je voulais survivre je n'avais qu'à éviter ces griffes tranchantes...

Avant qu'il ne m'atteigne je fonça sur lui, alerte à toute chose, même si mon esprit était légèrement concentrer sur Seth, je semblais grossier, mais aucun de ces mouvements ne m'échappais.

Arriver sur le Salash Je décala vers le côter où l'oeil était atteint, comme ça je devenait casiment invisible pour lui, essayant de m'atteindre à l'aveuglette.


Je vis le Salash qui approchait dangereusement de Jovi, je lui cria:

- Ne t'arrange pas pour que ce soit moi qui doivent aller te sauver Jovi!

Je lui fit un sourire qui voulait tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Désert Ouest   Mar 1 Avr - 19:21

Scaphoiko n'aurait pas dû crier. Le petit Salash découvrit instinctivement sa position, sans même avoir à regarder. Il lança ses griffes sans prendre le temps de se tourner pour regarder. Une attaque rapide, aveugle mais précise. Le capitaine aurait-il le temps de l'éviter? Peut-être. Le monstre était plutôt petit et jeune, c'était encore un enfant. Attention. Enfant n'égalait pas innoffensif.

Seth était resté couché sur le sol sans bouger, une bulle de protection l'empêchant de recevoir les coups répétés du Salash. Il se releva lentement, fixant le sol intensément. Autour de sa main semblait jaillir des flamèches rougeâtres. De loin, c'était difficile à percevoir. Lorsque le chef se leva, une arme jaillit du sable en même temps que sa main montait. Auréolée de rouge, une épée longue faite d'un métal noir était à présent entre ses mains. La bulle de protection éclata au même moment et Seth attaqua son adversaire sans tarder. La lourde épée se butta contre les griffes du monstre dans un bruit métallique sonore. Bien qu'étant de la même grandeur que Seth, le Salash manquait d'expérience. Il tenait pourtant bon et les coups échangés étaient rapides et précis. Cependant, le chef avait nettement l'avantage.

Jovi et Saturos quant à eux s'en sortaient bien, criblant de balles le gros Salash qui ne savait plus où donner de la tête. La créature tituba et tenta de balayer le sol où étaient les deux costauds, mais il ratait à chaque occasion, les autres étant plus rapide que lui affaiblit.


- Ne t'arrange pas pour que ce soit moi qui doivent aller te sauver Jovi!

Saturos, qui était confondu pour Jovi par Scaphoiko, ne se retourna pas. Jovi, lui oui. Il fut d'ailleurs surpris de constater que l'autre ne le regardait pas lui, mais plutôt son coéquipier. Il aurait dû réfléchir avant de regarder autre part. Une main énorme pourvue de griffes jaillit de terre et attrappa Jovi en entier avant de l'amener sous terre.

Seth devint deux fois plus violent. La rage se lisait dans ses yeux, malgré tous ses efforts pour rester calme. Le Salash n'eut d'autre choix que d'abdiquer. Il mourut décapité. Le chef se précipita vers Saturos qui s'était éloigné par précaution. Où était donc le gros salash souterrain à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Désert Ouest   

Revenir en haut Aller en bas
 
Désert Ouest
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase
» Installation d'un comite de gestion des risques pour l'Ouest
» Les 3 senateurs du Nord-Ouest veulent faire leur entree

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avaruus :: L'univers :: J-73-
Sauter vers: